Transmission du SARS-CoV-2

Le SARS-CoV-2 ne peut infecter les moustiques ou s'y répliquer

SARS‑CoV‑2 failure to infect or replicate in mosquitoes: an extreme challenge
Yan-Jang S. Huang1,2, Dana L. Vanlandingham1,2, Ashley N. Bilyeu1,2, Haelea M. Sharp1,2, Susan M. Hettenbach2 & Stephen Higgs1,2. Scientific Reports 2020

C'est ce que démontre un article publié tout récemment (17 Juillet) dans la revue  Scientific Reports.

Cette recherche répond aux spéculations du public selon lesquelles le SARS-CoV-2 pourrait être transmis par les moustiques.

L'Organisation mondiale de la santé a déclaré : "À ce jour, aucune information ni preuve ne permettent de suggérer que le nouveau coronavirus pourrait être transmis par les moustiques".

Les auteurs présentent ici la première étude expérimentale pour étudier la capacité du SRAS-CoV-2 à infecter et à être transmis par les moustiques. Trois espèces de moustiques à large distribution, Aedes aegypti, Ae. albopictus et Culex quinquefasciatus, représentant les deux genres les plus importants de vecteurs arboviraux qui infectent les personnes, ont été testés. Cette étude démontre que même dans des conditions extrêmes (administration directe du virus dans l'abdoment du moustique), le SARS-CoV-2 est incapable de se répliquer chez ces moustiques et ne peut donc pas être transmis aux personnes, même dans le cas où un moustique s'est nourri d'un hôte virémique. Rappel, le niveau de SARS-CoV-2 dans le sang est indétectable chez l'homme.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 22/07/2020